25 janvier 2017

Les débuts de Steinberg dans PM






Un grand merci à Sheila Schwartz, directrice de la recherche et des archives de la Saul Steinberg Foundation (http://www.saulsteinbergfoundation.org), de m’avoir envoyé ce document suite à ma précédente publication. 






n°516

13 janvier 2017

Steinberg’s Strips



Saul Steinberg, in PM



Fuyant les lois raciales de l’Italie fasciste où il étudia l’architecture (après qu’il eut étudié la philosophie et les lettres à Bucarest), Saul Steinberg émigra à grand peine aux États-Unis en 1941, via le Portugal et après un séjour d’un an à Saint Domingue, le temps d’obtenir son visa en mai 1942. Il avait déjà publié dans le Harper’s Bazaar, Life et le New Yorker, et c’est avec ce dernier qu’il signa un contrat le 14 mai 1942 en s’installant à New York, prémices d’une collaboration qui dura près de soixante ans.
Ces strips parus dans PM (magazine libéral interventionniste, fondé par Ralph Ingersoll en 1940, où il débuta le 11 janvier 1942), épousant une forme traditionnelle, sont une exception dans son œuvre. Naturalisé américain, Steinberg rejoignit les troupes américaines en Europe fin 1943, via la Chine, l’Inde et l’Algérie pour gagner Naples et accompagner la campagne de libération de l’Italie, dûment accrédité par les services de propagande, rapportant des dessins au fur et à mesure de l’avancée des troupes. 



n°515

25 décembre 2016

1 décembre 2016

Krazy



George Herriman, Hal Roach Cartoon, 1933



Cet hommage au cinéma burlesque est une belle occasion de publier ici un dessin de George Herriman, auteur de l’insurpassable Krazy Kat, grâce aux inlassables recherches que Paul Tuney publie dans le groupe The Masters of Screwball Comics, sur Facebook.

http://www.tcj.com/the-gift/


n°512


15 octobre 2016

Munich 1924



Oskar Theuer, Ulk, 7 mars 1924


Hermann Wilke, Ulk, 1er août 1924



Ulk, le supplément illustré du week-end du Berliner Tagesblatt (d’orientation sociale-démocrate) ne manqua pas d’observer avec lucidité l’itinéraire funeste d’Hitler, dès le début de son ascension. 
Contrairement à son illustre confrère le Simplicissimus*, il disparaîtra en 1933, comme tout ce qui ne se rangeait pas derrière les nazis.

Martin Heidegger, quant à lui, en 1931, envoyait Mein Kampf à son frère Fritz en louant « l’instinct politique exceptionnel et sûr d’Hitler » et le 4 mai 1933 : « Il ne faut pas que tu considères lensemble du mouvement vu den bas, mais du point de vue du Führer et de ses grands desseins. Je me suis inscrit hier au parti, non seulement par conviction intime, mais aussi par la conscience que c’est le seul moyen de parvenir à une épuration et à une clarification de tout le mouvement. »

http://www.lemonde.fr/culture/article/2016/10/13/heidegger-en-grand-frere-nazi_5013302_3246.html

http://plusoumoinstrente.blogspot.fr/2012/11/le-numero-du-12-fevrier-1933.html



n°510


13 octobre 2016

Dans les coulisses de Hollywood



Herb Roth, The New Movie Magazine, décembre 1929


Herb Roth, The New Movie Magazine, décembre 1929


Herb Roth, The New Movie Magazine, janvier 1930



Comme Russell Patterson, ou aussi Ralph Barton (pour ne citer que les plus en vue), Herb Roth révélait aux lecteurs les secrets de fabrication du cinéma, vocation d’une multitude de magazines qui rivalisaient pour les tenir en haleine. 





n°509

8 septembre 2016

Held !



John Held, Jr., Life, 1920’



Grâce à Carl Linich, nous retrouvons John Held, Jr., dessinateur majeur des années jazz, pour reprendre le terme inventé par Francis Scott Fitzgerald dont Held a illustré la couverture de Tales of Jazz Age, en 1922.




n°508

5 août 2016

Abril



Abril Lamarque



Abril Lamarque


Eduardo Abril Lamarque est né à Cuba en 1904 et, à 14 ans, il sinstalla aux États-Unis avec ses parents. La suite ici : 


       


Saluons Paul Tuney pour son travail d’explorateur.


n°507


2 août 2016

Patchwork



Al Hirschfeld, 1928


La carrière d’Al Hirschfeld courut sur près d’un siècle, puisqu’il naquit en 1903 et mourut en 2003, à 99 ans, le monde du spectacle de Broadway à Hollywood restant son plat préféré.



(encore une trouvaille de Daniel Bueno)


n°506

22 juillet 2016

C’est trop loin le Pérou


Julio Málaga Grenet (1886-1933)


C’est Carlos Nine qui m’a montré le travail de Málaga Grenet pour la première fois, il y a douze ans, à Olivos dans les environs de Buenos Aires. Grâce lui soit rendue, et pas seulement pour cette découverte. 



gracias José Gabriel Zarate

18 juin 2016

Encore Marx



William Auerbach-Levy, Groucho & Harpo Marx


William Auerbach-Levy, Groucho Marx



En suivant la trace ténue de son collègue Louis Hirshman (voir n°503), en passant par leur goût commun pour les Marx Brothers, est apparu William Auerbach-Levy (1889-1964), Juif émigré de l’Empire russe lui aussi, qui étudia à New York et à Paris, collaborant au New Yorker et à Vanity Fair.




William Auerbach-Levy, George Gershwin


William Auerbach-Levy 


Eugene ONeill, William Auerbach-Levy, 1929



1947




n°504


15 juin 2016

Les bobines de Louis Hirshman



Louis Hirshman, 1931


Louis Hirshman, 


Louis Hirshman, 1940




Cette fiche wikipedia est la seule ressource visible sur internet qui donne des éléments biographiques : https://en.wikipedia.org/wiki/Louis_Hirshman




Louis Hirshman, 1937




Louis Hirshman est encore une découverte due à Norman Schmidt. Obrigado !



Louis Hirshman, The Factory, 1934




n°503